,

John Beckley

C’est d’abord avec ses oreilles que John Beckley a commencé à s’exprimer, en tant qu’ingénieur du son. Puis cet artiste a vite sollicité ses yeux pour s’évader vers le troisième art : la peinture. Non conformiste et à l’écoute de ses pulsions artistiques, John Beckley veut faire ressentir sa ferveur et sa créativité aux travers de ses œuvres underground.

L’art abstrait ne connait pas de frontières, c’est ainsi que John conçoit la fabrication de ses oeuvres. Le peintre se dirigera tantôt vers les couleurs sombres, en mélangeant le noir, le blanc et le gris, tantôt vers des couleurs plus éclatantes comme le rouge bordeaux, le jaune ou encore le bleu foncé. Les motifs urbains sont omniprésents. Collage, acrylique ou peinture sont tour à tour utilisés pour imprimer une touche de créativité unique et profonde.

Les toiles du peintre contemporain ne souhaitent aucunement brider l’imagination de celui qui les regarde, au contraire ! Chacun donnera du sens à l’œuvre, SON sens. Il n’y a pas une image, il y autant d’images et de points de vue que de spectateurs.

John Beckley propose plusieurs expériences artistiques au spectateur. Qu’il s’agisse du singe habillé en costume, la bouche et les yeux barrés de sang ou d’un explosé de couleurs tel Tail-Whip plus abstrait et grandiose, toutes ses toiles sont puissantes, piquantes et pénétrantes.

Le jeune artiste, né en 1980, s’inscrit en partie dans la lignée de l’abstraction lyrique définie par ses créateurs dans les années 50 comme Michel Tapié. John Beckley ne suit pas les formes géométriques, il peint avec force et instinct en puisant constamment dans son inspiration. Ses tableaux souvent sombres sont un hymne féroce à l’imagination.

Visitez le site de John Beckley

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *